Qu’est-ce que la TICAD ?

La TICAD est l’acronyme de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Tokyo International Conference on African Development). Ella a été inaugurée en 1993 afin de promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement. Les réunions sont organisées sous la houlette du Japon et co-organisées par les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Banque mondiale et la Commission de l’Union africaine (CUA).

Avec la TICAD, le Japon occupe une place centrale dans la promotion d’un dialogue international pour le développement de l’Afrique. Les approches innovantes de la TICAD incluent : les concepts d’appropriation africaine et de partenariat international, la promotion de la participation des organisations internationales, des pays donateurs, du secteur privé et des organisations de la société civile, et enfin la mise en place de mécanismes de suivi pour mesurer l’avancement des programmes et des projets.

Les TICAD ont eu lieu au Japon, tous les cinq ans jusqu’en 2013. Depuis lors, ce sommet est organisé tous les trois ans, à tour de rôle en Afrique et au Japon. Il est à noter que la TICAD VI s’est tenue à Nairobi, au Kenya, en 2016, marquant la première édition de la TICAD sur le sol africain. Cette initiative répond à la volonté grandissante de l’Afrique de prendre en main son programme de développement. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, accompagné de 77 figures importantes du monde des affaires et de la communauté universitaires, a démontré les engagements fermes pris par les secteurs public et privé du Japon.

La prochaine édition de la Conférence, la TICAD 7, est prévue d’être organisée en 2019 à Yokohama, au Japon.